Le 114 rue oberkampf réouvre ces portes et devient (pardon). Bonjour/Bonsoir et les Niçois confie la direction artistique de leur bar de nuit à Brain Magazine et sa programmation à Arnaud Crame puis Samuel Sapin.


Son identité se fait pop et colorée sur fond de nuit noire, le texte est manuscrit, l'image est provocatrice et drôle (à l’image des fameuses pages putes du magazine) comme pour dire :

Si vous arrivez dans l’open space le jeudi matin en portant les mêmes vêtements que la veille et avec une mine dégueulasse parce que vous avez dormi quarante-cinq minutes max et pas chez vous (pardon).
Si vous vous mettez soudainement à écouter de la bonne musique (pardon).
Si vous abandonnez votre look normcore pour des habits de lumière (pardon).
Si vous commencez à collectionner compulsivement des objets ridicules pour copier notre déco (pardon).
Si vous ne supportez plus les soirées où il n’y a pas de zouzes aux platines (pardon).
Si vous perdez votre travail après avoir envoyé un sexto à votre chef (pardon).
Si vous voyez davantage les physios que votre propre famille (pardon).
Si vous n’avez plus le temps pour les soirées en appart, les soirées en club, les soirées en banlieue, les soirées netflix, les matins au marché, les matins au yoga, les matins à Pôle emploi (pardon).
Pour toutes ces raisons, et plus encore, d’avance, pardon.



Création complète de l’identité visuelle, logotype, typographie, illustrations,  communication réseau, publicités print et web, affichage et signalétique.